Fourrures, agriculture et pêches

Fourrures, agriculture et pêches

L’agriculture, les pêches, le piégeage et la chasse au gibier commerciale génèrent des revenus et des emplois intéressants pour bon nombre des résidants des TNO. Près de 700 personnes participent aux activités de piégeage. Leur contribution à l’économie est estimée à 830 000$ en ventes. La fourrure sauvage des Territoires du Nord-Ouest est considérée comme l’une des meilleures au monde et, en général, se vend à des prix élevés lors des enchères. La martre et le lynx sont les fourrures les plus prisées. Les autres fourrures récoltées par piégeage comprennent le carcajou, le loup and le rat musqué.

Plusieurs petites fermes et serres approvisionnent certaines des plus grandes collectivités en légumes frais de saison. Bien qu’une part relativement grande des Territoires du Nord-Ouest soit arable, cette part est majoritairement couverte par une forêt boréale à l’heure actuelle. Certains considèrent ces terres comme une ressource mondiale que l’on doit préserver. Par ailleurs, certaines terres possiblement arables situées dans la partie sud des TNO seront sélectionnées par les Premières Nations Deh Cho et Akaitcho pour les préserver des activités de développement

Les Territoires du Nord-Ouest comptent deux des plus vastes lacs du monde, soit le Grand lac de l’Ours et le Grand lac des Esclaves. Bien qu’ils gèlent l’hiver, les activités commerciales de pêche se déroulent à l’année sur le Grand lac des Esclaves, principalement près de la rivière Hay River et à Yellowknife. Les Territoires du Nord-Ouest approvisionnent environ un pour cent du poisson d’eau douce canadien. Le ménomini rond constitue la part la plus importante de la récolte globale du lac. Ce produit est de qualité supérieure en raison de la nature pratiquement vierge du lac et de ses eaux froides. Alors que la majorité du poisson des TNO est vendu à des consommateurs des États-Unis par l’entremise de l’Office de commercialisation du poisson d'eau douce, un marché local est en croissance car de plus en plus de consommateurs et de restaurants recherchent des aliments de premier plan.