Transports

Transports

Le système hydrographique du fleuve Mackenzie s’étend de la partie supérieure de l’Alberta à la mer de Beaufort, loin au-delà du cercle arctique. Le fleuve est une voie naturelle de déplacement et de transport qui traverse l’ensemble du territoire. À Beaufort, le système rejoint des voies maritimes polaires qui sont de plus en plus empruntées. De plus, une voie ferrée relie le fleuve au sud du Canada.

Les routes sont essentielles au transport des marchandises. Ainsi, la partie sud des Territoires du Nord-Ouest dispose d’un réseau de routes reliant les centres principaux entre eux et avec les secteurs plus au sud. Durant les trois premiers mois de l’année, les routes de glace viennent s’ajouter au réseau routier pour desservir les mines, les collectivités isolées et les sites d’exploration. Certains gens des TNO possèdent une connaissance approfondie de la construction des routes de glace; on peut les considérer comme des spécialistes mondiaux de ce domaine essentiel. Un pont d’une longueur d’un kilomètre permettra de traverser le fleuve Mackenzie dès 2012 pour relier Yellowknife au monde extérieur l’année durant.

Quatre lignes aériennes relient les centres urbains plus au sud, assurant ainsi un service aérien quotidien vers les grands centres. En fait, Yellowknife est située 1000 km plus près de l’Asie que Vancouver, quoiqu’aucun vol direct n’est encore offert actuellement. Une douzaine de lignes aériennes offrent des services planifiés et nolisés à partir des centres plus au nord partout dans les Territoires du Nord-Ouest.

Les Territoires du Nord-Ouest disposent également d’un port situé loin à l’intérieur des terres, à Hay River sur les rives du Grand lac des Esclaves. Une exploitation de bateaux remorqueurs à moyen et à long cours et de barges se trouve à Hay River. Elle permet de transporter des marchandises à des collectivités éloignées, ainsi que du fret et de l’équipement à partir de la côte Ouest de l’Amérique du Nord et de l’Asie jusqu’en plein cœur du continent nord-américain.